FA Conseils Patrimoines vous accompagne à chaque étape

Création

Générez votre patrimoine et créez des revenus complémentaires.

Développement

Financez l’accroissement de votre patrimoine privé et professionnel.

Optimisation

Assurez le meilleur rendement de votre patrimoine.

Transmission

Organisez la cession et la transmission de vos actifs patrimoniaux.

Succession

Comment gérer les conséquences de la perte d’un être cher.

Nous contacter
ISR

Les SCPI sont-elles éthiques ou socialement responsables ?

Il est devenu nécessaire aujourd’hui de repenser notre manière d’investir. Face au dérèglement climatique, aux crises sanitaires, ainsi qu’à l’explosion démographique que nous connaissons, investir durablement doit être un enjeu commun à toute personne physique ou morale. S’il faut en revanche investir de manière éthique, il ne faut pas que cela se fasse au détriment du rendement. La crise de la COVID-19 nous a montré en 2020 les difficultés à maîtriser la volatilité des marchés financiers et à générer des rendements positifs. De plus, l’ombre des élections américaines à venir est un facteur de fluctuation que nul ne saurait prévoir précisément. Ce contexte particulier a amené son lot de perte de confiance dans les investissements de type classique telles que les assurances-vie dont les rendements ne sont pas garantis. En effet, le mois d’avril 2020 a marqué le record historique de collecte pour le Livret A en France avec 5,47 milliards d’euros. Cela montre la propension des français à protéger leurs actifs financiers en tant de crise. Mais alors, quels supports permettraient un rendement supérieur à notre Livret A, dont la volatilité serait contenue et qui représenterait également un  investissement socialement responsable ? Il existe ce que l’on appelle les SCPI qui sont aussi connues sous le nom de Pierre Papier. Les SCPI dites de rendement offrent aujourd’hui des rendements compris entre 4 à 8 fois supérieurs que celui du livret A. Elles sont également une alternative solution d’investissement éco-responsable et un moyen de générer des revenus fonciers complémentaires pour l’épargnant. Principe de fonctionnement d’une SCPI : La « pierre-papier » est un type de placement immobilier particulier dans le sens où on investit dans de l’immobilier par l’intermédiaire et à travers une société de gestion. Cette société de gestion utilise l’argent des investisseurs pour investir dans des immeubles. Par la suite, après déduction des frais liés à la gestion du parc immobilier (taxe, assurance, gestion, rénovation…), les loyers sont redistribués aux investisseurs au prorata des parts détenues. On n’investit donc pas dans de l’immobilier au sens classique du terme mais dans une société qui investit dans l’immobilier. D’où le terme de « pierre papier ». Quelles sont les SCPI éthiques ou socialement responsables ? Parmi la multitude de SCPI présentes aujourd’hui sur le marché, toutes n’investissent pas de manière durable. Notre société a fait le choix de proposer à ses clients des SCPI de rendement qui prennent en compte la notion de développement durable dans leurs investissements immobiliers. Nous retiendrons de ce fait les  SCPI suivantes : L’investissement écologique : SCPI PFO2 (société de gestion PERIAL) : Elle est la première SCPI éco-responsable à investir dans l’économie tertiaire adoptant les normes de transition énergétique et de réduction des émisions de CO2. SCPI EPARGNE PIERRE (société de gestion ATLAND-VOISIN) : Cette SCPI suit la vision de la SCPI PFO2. En effet, les précédents gérants de la SCPI PFO2 ont rejoint l’équipe d’ATLAND-VOISIN et ont mis à profit leur expérience. L’investissement socialement responsable : SCPI PRIMOVIE (société de gestion PRIMONIAL) : Cette SCPI investit dans des modèles économiques où l’immobilier accompagne le développement humain […]

PERP : chant du cygne

PERP : le chant du cygne

Le 1er octobre 2020 signera la date historique de la fin du Plan Epargne Retraite Populaire (PERP) pour les nouvelles souscriptions. Qu’est-ce que le PERP ? Le Plan d’Epargne Retraite Retraitre Populaire ou PERP a été conçu en 2003 par le Gouvernement Fillon. Avantage affiché : permettre aux contribuables français de constituer une retraite complémentaire en leur accordant un avantage fiscal, les sommes investies étant déductibles du revenu imposable taxables à l’Impôt sur le Revenu. Objectif espéré : permettre de soulager le mécanisme de retraite par répartition, qui compte tenu des éléments démographiques, du nombre de cotisants-bénéficiaires, de la COVID-19, et de l’allongement de la durée de vie, génèrera un gouffre financier créant une nouvelle fois une dette sociale, charge à nos enfants, petits-enfants… Objectif camouflé : renforcer le modèle économique des fonds de pension « à la française » et asseoir le positionnement stratégique des « bancassureurs » français. Comment fonctionne un PERP ? Deux parties : La Phase 1 de constitution de l’épargne : En contrepartie d’un blocage de votre épargne jusqu’à votre retraite, les sommes investies sont déductibles de votre revenu imposable, Par le biais de versements libres ou programmés, les supports sont investis suivant vos valeurs, votre éthique, et votre sacro-saint couple d’exigence rendement/risque. L’économie d’oimpôt est proportionnelle à votre Tranche Marginale d’Imposition. La Phase 2 de dénouement de l’épargne à la retraite : Lorsque vous avez atteint l’âge de la retraite, (NDLR : soit à peu près 70 ans très bientôt…) l’épargne accumulée est en principe versée sous forme d’une rente viagère. Mais vous pouvez demander qu’une partie de l’épargne soit versée en capital. La répartition se fait de la manière suivante : Capital à hauteur de 20%, Rente viagère à hauteur de 80% Sauf que… Il existe les bénéfices de l’article A 160-2 du Code des Assurances pour les amateurs de capital. Pourquoi ouvrir un PERP avant le 30 Septembre 2020 ? Tout l’avantage du PERP réside dans l’article A 160-2 du Code des Assurances : lorsque la conversion en rente d’un produit d’épargne est inférieur à 40 € par mois, les sommes sont converties en capital. Sous réserve que votre contrat ne tende pas à dépasser 15 K€ de capitalisation, la conversion de votre épargne en capital sera moins taxée que celle du nouveau PER. En d’autres termes, au niveau de l’impôt sur le revenu : Le capital versé au titulaire du plan est imposable à l’IR dans la catégorie des pensions de retraite. Pour les capitaux versés depuis 2011, l’assuré peut bénéficier, sur option, du prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) de l’IR au taux de 7,5 % après abattement de 10 % non plafonné. Pour pouvoir bénéficier du prélèvement, les conditions suivantes doivent être remplies : le versement n’est pas fractionné ; le bénéficiaire justifie que les cotisations versées durant la phase de constitution des droits, y compris le cas échéant par l’employeur, étaient déductibles de son revenu imposable. Au niveau des prélèvements sociaux : En cas de sortie en capital, les sommes versées à l’adhérent sont soumises à la CSG […]

Immobilier Bordeaux

Voeux 2020 : aux noms du PER, du FISC, du sain esprit, et des Clés de Fa…

Toute l’équipe de FA CONSEILS PATRIMOINES et moi-même souhaitons nous associer pour vous souhaiter une excellente décennie 2020, qu’elle soit riche en événements positifs, et qu’elle déchaîne tout le champ des possibles et de vos ambitions, en respectant bien évidemment les valeurs d’initiative, de liberté, d’égalité, de fraternité et de responsabilité sociale et environnementale. L’année 2020 sonne le glas de la décennie 2010, et carillonne de nouvelles perspectives de gestion de patrimoine. La retraite : au nom du PER, Je ne rentrerai pas dans la polémique sur les commentaires fondés, fantasmés, ou politisés de la défense de la retraite par répartition vs retraite par capitalisation Simplement je souhaite faire l’emphase dur un simple constat : les opportunités de mise en place de retraite par capitalisation n’ont jamais été aussi nombreuses et facilitées avec le Plan Epargne Retraite, ou PER, tant pour la constitution d’une épargne personnelle que collective auprès de son entreprise ou employeur. La fiscalité 2020: au nom du FISC, Le quinquennat Macron place la France comme nouvelle terre d’accueil des investissements directs à l’étranger et du financement des jeunes entreprises innovantes. Principale mesure : le taux d’impôt sur les sociétés est notamment réduit à 28 % pour réduire l’écart de compétitivité fiscale. Nous reviendrons plus précisément sur les différents points de la loi de finance 2020 dans notre article de la semaine prochaine. Mais nous pouvons déjà vous informer de la création d’une tranche marginale d’imposition à 11%, une prime à la transition énergétique, plutôt et une quasi-exonération de la taxe d’habitation (tout est affaire de relativité…) Le Sain Esprit : l’investissement responsable La tendance est pour l’instant au maintien des taux d’intérêt bas, mais les élections américaines de novembre 2020 viendront-elles bouleverser les conditions du nouvel ordre mondial ? Une chose est certaine : Donald Trump a déjà levé au dernier trimestre 46 millions de dollars malgré la procédure de destitution. L’économie américaine sera donc orientée verte, mais d’un vert couleur dollar. Sans être devin, il y a donc de grandes chances que ce dernier soit réélu compte tenu de la santé florissante de l’économie américaine, dopée par les investissements directs suite au renforcement des barrières protectionnistes. Aux diables donc les enjeux écologiques et de solidarité internationales : America against the world… Quoi qu’il en soit, les investissements européens et internationaux sont aujourd’hui marqués du sceau de l’éthique, de la responsabilité sociale et environnementale, de l’investissement socialement responsable et de la transition écologique, quoi qu’il se passe aux USA. L’objectif européen 2040 est programmé avec notamment la suppression du plastique et des véhicules à énergie fossile. Finies les notions de « Green-Washing », le capitalisme devra se défendre contre lui-même. Ceci est le vrai enjeu de la décennie 2020’s. Les innovations : Clés de Fa ! Enfin, Fa Conseils Patrimoines, soucieux d’apporter à ses clients particuliers et entreprises un service global en gestion de patrimoine privé et profesionnel est heureuse et fière de vous présenter son nouveau né pour 2020 : le site  Clés de Fa (www.clesdefa.fr). Clin d’oeil aux mélomanes et autres virtuoses […]

Intéressement

Intéressement 2019 : comment motiver sans se faire tondre ?

Les Gilets jaunes n’auraient-ils pas lu la loi de Finances 2019 concoctée par Bercy et son ministre Bruno LEMAIRE ? Le projet PACTE permet de récompenser le travail des salariés aujourd’hui à moindre coût sur 2019 avec des mesures pro-actives par les employeurs de la coiffure. Karl Marx le hipster hippie aurait-il inspiré un gouvernement libéral pour le partage des fruits du capital et du travail ? Le casse-tête des primes… L’ancienne méthode pour la récompense et la fidélisation de ses salariés étaient la bonne vieille technique de négociation des primes. Les primes, considérées comme des rémunérations brutes, étaient fixées de gré à gré avec les employés et les salariés du salon de coiffure, avec pour les salons les plus équipés, des primes individuelles et collectives fixées sur les performances financières et non financières. Inconvénient des primes : le coût des charges patronales, et l’éternelle problématique entre l’égalité et l’équité dans la gestion de l’humain… (Comment ça ? Il existerait des jalousies de rémunération dans les entreprises entre les salarié(e)s … ?) Un dispositif d’intéressement jusqu’ici peu utilisé car trop complexe. Seuls 16 % des salariés des entreprises de moins de 50 salariés sont couverts par au moins un dispositif d’épargne salariale. S’agissant de l’intéressement, c’est le cas de seulement 20 % des salariés des entreprises de 50 à 99 salariés et de 35 % des salariés des entreprises de 100 à 249 salariés. Les freins à la diffusion de l’épargne salariale étaient multiples : coût important du forfait social pour les entreprises (jusqu’alors 20 % de la somme versée) ; accords d’intéressement et de participation complexes à mettre en place notamment pour les entreprises à taille humaine… Révolution 2019 : la suppression du forfait social et l’ouverture à tous Le forfait social, une contribution versée par les employeurs, est ainsi supprimé sur les sommes versées au titre de l’intéressement pour les entreprises de moins de 250 salariés, ainsi que sur l’ensemble des versements d’épargne salariale pour les entreprises de moins de 50 salariés (économie de 20 % sur chaque versement, et pas de charges patronales !!!) Les PME qui ne disposent pas de services juridiques spécialisés pourront opter pour l’application directe de l’accord-type négocié au niveau de la branche. Le conjoint du chef d’entreprise lié par un PACS, et qui dispose du statut de conjoint collaborateur ou associé, pourra bénéficier de l’intéressement, de la participation et de l’épargne salariale. L’obligation de disposer d’un plan d’épargne employé (PEE) pour mettre en place un plan d’épargne retraite collectif (PERCO) sera levée. Quelle différence entre intéressement, participation, et épargne salariale ? Ce sont tous les trois des accords collectifs entre chef d’entreprise et salariés. La participation est une fraction du résultat distribué aux salariés, sans qu’ils soient actionnaires. L’intéressement est une performance quantitative à atteindre sur les chiffres clés de l’entreprise et qui est distribuée sous conditions personnalisables pour chaque salon (croissance du CA, atteinte d’un niveau de marge minimum, seuil de dépassement du Résultat Courant Avant Impôt, temps de présence effectif, […]

Succession : et si j’agissais ?

Vous pouvez choisir, ne laissez pas la loi le faire à votre place. Préparer sa succession, c'est anticiper les conséquences pour votre patrimoine et vos proches.

Je veux m'organiser >

Pourquoi préparer ma retraite ?

Il n'y a pas d'âge pour préparer sa retraite. Dès les premiers pas dans la vie active, il faut anticiper et prendre les bonnes décisions pour se garantir des revenus lors de son départ de la vie professionnelle.

Je veux anticiper >

Comment optimiser ma fiscalité ?

De la déclaration d'impôt sur le revenu à l'investissement mobilier et immobilier, différents outils s'offrent à vous pour alléger votre fiscalité.

Je veux en profiter >

Investir mais sur quels supports ?

FA Conseils Patrimoines définit avec vous votre stratégie d'investissement et vous accompagne dans vos placements en toute impartialité.

Je veux en profiter >

Comment valoriser son patrimoine ?

Se constituer un patrimoine d'abord, le valoriser ensuite et le faire fructifier. FA Conseils Patrimoines vous accompagne pour rentabiliser vos investissements dans un cadre juridique et fiscal optimal.

Je suis intéressé(e) >

A propos de FA Conseils Patrimoines

FA CONSEILS PATRIMOINES est un cabinet indépendant bordelais, créé par Erwan RENAUX, spécialisé dans le conseil et la gestion de patrimoine privé et professionnel. Notre mission est de vous accompagner lors de la création, l'accroissement, l'optimisation puis la transmission de votre patrimoine privé et/ou professionnel. Notre équipe, issue du monde du Conseil, de la Banque, de l'Expertise Comptable, du Droit et de l'entrepreneuriat, est à votre écoute pour vous conseiller, vous éclairer sur l'évolution de votre situation et de vos projets.

1
9
9
3
  • Rencontre de Erwan Renaux et Julien Bourgeois sur les bancs du lycée Pape Clément à Pessac. Le projet de travailler ensemble émerge déjà selon le principe d’équilibre Nietzschien alchimie entre Dionysos et Apollon.
  • Parallèlement, Saskia SALON SCHMIDT crée la SARL FA CONSEIL.
2
0
0
0
  • Entrée de Erwan RENAUX et Julien BOURGEOIS dans le monde du conseil et de l’expertise comptable chez KPMG
2
0
0
4
  • Création de la SARL CASA POP SPORT par Ludovic et Erwan RENAUX, connue pour son enseigne de brasserie sympathique LULU DANS LA PRAIRIE
2
0
0
8
  • Démarrage du processus de gestion du département de Gestion de Patrimoine du groupe C CONSEILS.
  • Obtention du statut de Conseil en Investissement Financier auprès de l’ANACOFI.
2
0
1
1
  • Création de la société par actions simplifiée C CONSEILS PATRIMOINE ET ENTREPRISE
2
0
1
2
  • Rachat de la branche complète d’activité de gestion de patrimoine de C CONSEILS par la SAS C CONSEILS PATRIMOINE ET ENTREPRISE.
  • Le capital social est augmenté à 158 000 €.
2
0
1
3
  • Rachat de l’entreprise FA CONSEIL et Transmission Universelle de Patrimoine vers l’entité FA CONSEILS PATRIMOINES.
  • Dépôt de la marque intracommunautaire FA CONSEILS PATRIMOINES à l’OHMI.
  • Intégration de la SAS BOURGEOIS CONSElL dans le capital de FA CONSEILS PATRIMOINES.
2
0
1
4
  • Déménagement dans les bureaux du 95 bis boulevard Antoine Gautier à Bordeaux.
  • Rachat du portefeuille d’activités épargne, assurance, retraite de la société AUDIT FINANCE ET PATRIMOINE.